Déclaration pour une action chrétienne face à l’urgence climatique

Le climat se réchauffe à cause de l’activité humaine, et cela nous met en danger. Les chrétiens doivent agir. Steve Tanner, membre du R3, a initié la rédaction de la déclaration pour une action chrétienne face à l’urgence climatique, écrite pour les églises de Suisse et leurs membres, et lancée début 2021. Le comité du R3 encourage ses membres à prendre connaissance de cette déclaration, et s’engager dans un chemin de remise en question et de transformation de leurs habitudes vers un style de vie qui protège le climat et honore ainsi notre créateur, ses créatures et nos prochains. 

Présentation

La déclaration pour une action chrétienne face à l’urgence climatique  est une affirmation claire de l’urgence climatique dans laquelle l’humanité entière est entrée, et une affirmation de la responsabilité spirituelle, éthique, civique et environnementale que les églises et communautés chrétiennes et leurs membres ont d’agir face à cette menace. Le texte nous invite à prendre au sérieux non seulement la science, mais aussi la Bible, sur la nécessité d’agir avec détermination.
Lire la déclaration : www.declaration-urgence-climat.ch/declaration 
Signer la déclaration : www.declaration-urgence-climat.ch/signer 
Agir en mettant en pratique son dernier chapitre.
 

Pourquoi une telle déclaration ?

Récemment, la notion d’urgence climatique a fait son apparition pour souligner l’impérieuse nécessité d’agir face au réchauffement climatique d’origine humaine. L’urgence est reconnue par une part grandissante de la population et la quasi-totalité des spécialistes. Or, malgré cette prise de conscience globale, les changements nécessaires se font attendre. Une part de la population, dont des dirigeants politiques et économiques, relativise, minimise ou se déresponsabilise face à la gravité de cette urgence. Et même pour ceux au clair sur ses enjeux, il n’est pas toujours facile d’agir en cohérence. Les changements nécessaires peuvent aller à contresens de la société et de nos propres habitudes.

Dans nos églises, ce n’est pas si différent. On y trouve les mêmes avis divergents, les mêmes hésitations et les mêmes blocages. Or, la vision biblique et chrétienne du monde soutient dans ses fondements même un engagement pour la protection du climat. L’implication des églises et des chrétiens devrait donc aller de soi. Prendre au sérieux l’urgence climatique, c’est en effet, à la suite du Christ, mettre en pratique notre amour pour nos prochains et nos descendants ; c’est honorer notre Dieu Créateur et toutes ses créatures. 

La déclaration a donc pour but de permettre aux églises et chrétiens d’exprimer de manière claire leur engagement pour une action face à l’urgence climatique, en rappelant les fondements de cette action, reposant à la fois sur le monde naturel (bases scientifiques) et sur le monde spirituel (fondements théologiques), et en donnant une série d’actions très concrètes à vivre pour chacun. 

A qui s’adresse-t-elle ?

La déclaration a été écrite pour les chrétiens de Suisse et les églises, dans un esprit œcuménique et d’unité. Signer la déclaration, c’est donc d’abord affirmer devant Dieu et devant nos frères et sœurs dans la foi, que nous prenons au sérieux les connaissances scientifiques tout comme nous prenons au sérieux le message de la Bible, et par conséquent nous agissons pour stopper les causes humaines du réchauffement climatique. De plus, signer la déclaration, c’est aussi affirmer la solidarité des églises avec la société et l’humanité entière.

Qui l’a écrite ?

La déclaration a été écrite par des chrétiens engagés depuis plusieurs années dans la protection du climat. Steve Tanner, initiateur et rédacteur, a été durant 11 ans le directeur d’A Rocha Suisse, une ONG chrétienne de conservation de la nature. Il est aussi membre du R3. Marc Roethlisberger, second rédacteur, est l’initiateur d’une charte climatique dans son église. La rédaction s’est appuyée sur les dernières connaissances scientifiques disponibles, et pour la partie biblique sur des ouvrages de vulgarisation théologique. Elle a bénéficié des conseils et de la relecture de plusieurs scientifiques, de théologiens et de responsables de communautés des diverses confessions chrétiennes de suisse romande : protestants, catholiques, évangéliques, orthodoxes. Les premiers signataires de la déclaration sont des responsables d’églises ou œuvres chrétiennes, et sont également impliqués pour la plupart de longue date dans les questions environnementales et climatiques.

Adhérer à la déclaration

Les personnes désirant s’engager de manière individuelle peuvent signer la déclaration sur le site web : http://www.declaration-urgence-climat.ch. Le but n’est pas simplement de signer, mais de s’engager à agir. 

Soutiens des églises et ONGs partenaires

Les différentes fédérations d’églises (réformées, catholiques, évangéliques) ont été contactées pour soutenir la déclaration. Les ONGs suivantes, partenaires de la déclaration, s’engagent au quotidien dans l’action face à l’urgence climatique. 

Contact : declaration.urgence.climat@gmail.com

Face à l’urgence climatique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*