Nous publions un stimulant article du pasteur Vincent Schmid qui appelle l’Eglise réformée à retrouver ses racines, par une claire confession de foi et un culte renouvelé.

Quelle que soit la société qui se profile, notre Église réformée y sera forcément minoritaire. Indépendante des pouvoirs politiques, elle ne tiendra que par son centre, par ce qui la constitue de façon spécifique, par la clarté de son message et la vigueur de sa foi.

Elle tirera sa force d’inspiration de la tradition dont elle est dépositaire, vivant et diffusant le message de l’Évangile dans la ligne de la Réforme.

Au sein de la société globale, elle jouera le rôle de témoin de la présence secrète de Dieu (Ellul) dans ce monde ambigu en répercutant une Parole adressée à tous.

Elle sera l’Église Source, un peu à l’image de ce que furent les abbayes au Moyen Age.
La source sera disponible pour quiconque viendra s’y abreuver, durablement ou transitoirement.

A quelqu’un qui lui demandait ce que les protestants devraient faire pour améliorer leur communication, le publicitaire Jacques Séguéla a fait cette réponse étonnante: « Les protestants doivent faire ce qu’ils savent faire, le faire bien et le faire savoir. »

A nous de jouer !

Lire ici cet article en entier

L’enracinement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*